Établi chaque année à la mi-octobre, le classement se base sur les résultats de l’ensemble des compétitions individuelles et par équipes homologuées par la Fédération Française de Tennis (FFT), à partir des catégories 9 ans et plus. Seuls les joueurs titulaires d'une licence FFT et donc membres d'un club affilié sont concernés par le classement, qui se divise en quatre séries.

 Le classement par séries

4e série = 40, 30/5, 30/4, 30/3, 30/2, 30/1
3e série = 30, 15/5, 15/4, 15/3, 15/2, 15/1
2e série = 15; 5/6; 4/6; 3/6; 2/6; 1/6; 0, -2/6, -4/6; -15; numéro du 31 au numéro 100 chez les hommes, numéro de . il 21-60 chez les femmes la numéro
série = 1re du numéro 1 au numéro 30 Chez les hommes, la numéro 1 à la 20 numéro chez les femmes

 Le calcul des points

Le classement est défini à partir d’une méthode unique de calcul, celui des étapes successives. Ce principe est défini en fonction du futur classement de chacun des adversaires et d’après les barèmes et normes fixés par le Bureau fédéral. A l’issue de la phase de calcul, les joueurs sont confirmés à l’échelon calculé ou non.

Les points sont calculés en fonction de deux critères: l'ancien classement et ce que l’on appelle le V-E-2I-5G (ratio de victoire/défaite selon certains critères précis).
Ainsi, un nombre de points est tout au long de l’année attribué après chaque victoire selon un barème :

- Victoire à échelon égal : 60 points (ex: un 30/2 bat un 30/2)
- Victoire à +1 échelon : 90 points (ex: un 30/2 bat un 30/1)
- Victoire à +2 échelons et au-dessus : 120 points (ex: un 30/2 bat un 30)
- Victoire à 1 échelon en-dessous : 30 points (ex: un 30/2 bat un 30/3)
- Victoire à 2 échelon en-dessous : 20 points (ex: un 30/2 bat un 30/4)
- Victoire à 3 échelons en-dessous : 15 points (ex: un 30/2 bat un 30/5)
- Victoire à 4 échelons en dessous: 0 point (ex: un 30/2 bat un 40)

Bonus Championnats

Par partie gagnée en championnats de France individuels et en championnats individuels de ligue jeunes/seniors/seniors plus : phases départementales, régionales, parlimination directe ou par poules en 4e série.

  • 15 points par partie gagnée - maximum 45 points (hors w.o.)

Bonus pour absence de défaite à échelon égal ou inférieur    

En cas d’absence de défaites (à échelon égal ou inférieur) attribuées à partir de 30/2 et pour un minimum de 5 matchs, victoires et défaites par w.o. exclues, victoires bonus championnats exclues 

  • 150 points en 2e série
  • 100 points en 3e série
  • 50 points en 4e série à partir de 30/2

L'évolution du classement

Le joueur est proposé à l’échelon le plus haut auquel il peut prétendre, c’est-à-dire au classement de l’adversaire le mieux classé qu’il ait battu au cours de l’année. C’est ce que l’on appelle le Pmax, soit classement maximum qu’il peut atteindre. Ainsi, le joueur sera placé à son Pmax et descendra jusqu’à ce qu’il ait le nombre de points requis pour être stabilisé à un échelon. La descente est limitée à un échelon pour tout licencié. À l’inverse, un joueur ne peut pas monter plus haut qu’un échelon au-dessus du classement d’origine de ceux qu’il a battus (seuls les joueurs de 4e série peuvent monter de deux échelons).

Que se passe t-il si un joueur est inatif durant une ou plusieurs années ou si une joueuse tombe enceinte ?
Un joueur ou une joueuse qui décide d'arrêter la compétition sera rétrogradé d'un classement par année (s'il conserve sa licence ; sinon, il en perdra deux). Par exemple, un joueur classé 30/2 en 2015 qui aurait décidé d'arrêter durant un an le tennis, reprendra la compétition en 2016 en étant
classé 30/3.

Les joueuses classées peuvent bénéficier, en cas de maternité, d’une mesure de blocage de leur classement. Pour cela, elles doivent transmettre une photocopie de la licence de l’année sportive en cours et un certificat médical attestant la grossesse.

 

 

Tag(s) : #Informations

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :